Bonne année 2015

Colonnes à Module Mixte CMM®

On est ici dans le haut de gamme de l'amélioration de sol.

 

Tassement, épaisseur de dallage, épaisseurs de matelas et effets inertiels en zone sismique peuvent être optimisés avec cette technologie.

 

 

 

 

 

Origine et développement

 

Réalisant de nombreux chantiers en colonnes ballastées et inclusions rigides, Keller a voulu combiner les avantages de ces procédés et a développé, en collaboration avec le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées (L.C.P.C.), le procédé de Colonnes à Module Mixte CMM®.

Cette technique permet de bénéficier à la fois du frettage d'un renforcement de sol par inclusions rigides et de la souplesse d'un renforcement de sol par colonnes ballastées.

 

 

Mode opératoire

 

Une Colonne à Module Mixte CMM® est constituée de deux parties :

  • Une inclusion rigide en partie infĂ©rieure
  • Une colonne ballastĂ©e en partie supĂ©rieure

L’inclusion rigide est généralement réalisée avec un outil à refoulement de petit diamètre monté sur porteur lourd. Cet outil est descendu à la profondeur finale à atteindre puis, lors de la remontée, un béton (ou mortier) est injecté pour occuper l’empreinte laissée par l’outil.

Dans un deuxième temps, une colonne ballastée est réalisée en partie supérieure. La colonne ballastée est réalisée avec un vibreur à sas descendu dans le béton frais (recouvrement béton / gravier). Puis la colonne ballastée est constituée de ballast incorporé au fur et à mesure des passes de compactages (montées et descentes successives de l’outil).

 

 

Domaine d'application

 

En augmentant la capacité portante du sol et en réduisant sa compressibilité, la Colonne à Module Mixte CMM® permet l’économie de pieux et de planchers portés.

Ce renforcement de sol trouve une application dans tous les domaines de la construction (bâtiments de logements, industriels et commerciaux, ouvrages génie civil, remblais routiers et ferroviaires, plateformes portuaires). Le domaine d’application du procédé s’étend à l’ensemble des sols, y compris aux remblais et aux sols fortement organiques présents en profondeur au-delà de la partie supérieure en gravier.

 

 

Avantages

 

Les CMM® associent les avantages de chaque procédé et en évitent les inconvénients. Les avantages sont donc nombreux :

  • Pour la structure de l’ouvrage Ă  construire :
    • pas de matelas intercalaire (obligatoire en zone sismique) Ă  rĂ©aliser entre inclusions rigides et semelles de fondation
    • aucun recĂ©page Ă  prĂ©voir
    • pas de risque de cisaillement au terrassement des massifs
    • fondation de l’ouvrage superficiellement
  • Pour les dallages de l’ouvrage Ă  construire sur sol amĂ©liorĂ© par inclusions rigides :
    • dallage classique sur terre-plein
    • pas de moments complĂ©mentaires Ă  prendre en compte (pas de surĂ©paisseur de matelas Ă  prendre en compte pour diminuer ces moments)
    • pas de risque de cisaillement accidentel de la tĂŞte de la colonne, dĂ» Ă  la circulation d’engins ou au creusement de tranchĂ©es
    • aucune prĂ©caution particulière Ă  envisager pour les traitements aux liants : la tĂŞte en gravier est malaxĂ©e sans aucune difficultĂ© avec le sol et le liant

 

 

Applications

 

 

 

 

Chantiers réalisés

 

 

 

Voir / télécharger

 

voir l'image voir l'image voir l'image voir l'image