Bonne année 2015

Deep Soil Mixing (DSM)

Employé depuis de nombreuses années au Japon et dans les pays d’Europe centrale, les techniques de mixage du sol visant à créer un « béton de sol » sont en plein développement pour d’évidentes raisons écologiques liées à des déblais moindres et une plus faible consommation de ciment.

 

 

 

La technique

 

Le Deep Soil Mixing consiste à mélanger le sol en place avec du coulis de ciment, par des moyens mécaniques de type pales fixes ou mobiles.

Un outil de Deep Soil Mixing est constitué d'une première partie permettant la perforation du terrain (tarières, dents) et l'injection de coulis à l'aide de buses spécifiques, et d'une deuxième partie permettant le mélange entre le sol et le coulis à l'aide de pales de malaxage.

 

 

Mode opératoire

 

Une colonne de Deep Soil Mixing se réalise en deux phases :

1.   Insertion de l'outil jusqu'à la cote retenue :

L'outil pénétrant n'étant pas continu, les déblais ne remontent pas à la surface. Après cette première phase, le terrain compris dans le volume de la colonne est déstructuré.

2.   Phase de malaxage et d'injection :

Elle se caractérise par des allers et retours de l'outil sur toute la hauteur de la colonne. L'injection est réalisée à basse pression, et elle est continue pendant toute la durée du malaxage. La quantité totale du coulis injecté, par contre, est un des critères principaux de contrôle.
L'effet mécanique de malaxage permet d'obtenir un mélange sol-coulis homogène.

 

 

RĂ©sultat

 

Cette technique permet de créer des colonnes de "béton de sol", mélange de sol en place et de ciment. Ces colonnes cohésives, résistantes et étanches, peuvent avoir de nombreuses utilisations pratiques dans les travaux de fondations.

Dans des terrains cohésifs, la résistance à la compression se situe entre 1 et 3 MPa, variable selon les paramètres d'injection.

Dans les terrains non cohésifs, on obtient des résistances à la compression comprises entre 4 et 8 MPa, selon les paramètres d'injection et les caractéristiques du terrain.

 

 

Utilisation

 

Ces colonnes, disposées en réseau, peuvent constituer un renforcement de sol de types inclusions. Disposées de manière sécante, ces colonnes peuvent constituer une paroi de soutènement étanche. Les colonnes peuvent être armées, ce qui permettra de reprendre les efforts de poussée des terres reportés ensuite par l'intermédiaire de butons ou de tirants.

Disposées en masse de manière contiguë, ces colonnes peuvent constituer un mur-poids autostable ou un massif de béton de sol cohésif et étanche.

 

 

Applications

 

   

 

 

Voir / télécharger

 

voir l'image voir l'image voir l'image voir l'image