Le Projet National ASIRI+ vise à étendre la technique d’amélioration et de renforcement des sols par inclusions rigides à des applications sur ouvrages soumis à des sollicitations complexes, il se positionne dans la continuité du Projet National ASIRI (Amélioration des Sols par Inclusions Rigides).

News Asiri + vue équipe

Les nouvelles applications ciblées sont :

  • les chaussées routières ou voies ferroviaires construites sur des remblais de faible épaisseur pour lesquels il est impératif de pouvoir bien apprécier les mécanismes de transfert de charge dans le matelas de répartition, afin d’optimiser l’épaisseur de celui-ci vis-à-vis des critères attendus de performance en service,
  • les ouvrages qui transmettent des sollicitations répétées entretenues au massif de sol renforcé (éoliennes par exemple), avec une composante horizontale significative,
  • les fondations d’ouvrages qui ont à reprendre des efforts dynamiques et non verticaux en situations sismiques, et dont le nombre a largement augmenté suite à la nouvelle carte d’aléa sismique en vigueur en France depuis 2011,
  • les semelles directement posées sur inclusions rigides sans matelas de répartition.

Dans cette démarche Keller contribue aux recherches à travers le chantier d’élargissement de l’Autoroute A64 à Ondres. Des inclusions rigides sous une des planches d’essais sont prévues. Le but est de comprendre, et d’interpréter les expérimentations afin de compléter les recommandations d’Amélioration des sols par Inclusions Rigides. 

Pour en savoir plus : https://www.irex.asso.fr/ 

Published on
2 mai 2019